RILLETTES DE PORC AU PIMENT D’ESPELETTE, COMME CELLES DU MANS, IMITATION MAISON

rillettes2Je confesse, je n’aime pas les rillettes. Je confesse n’avoir jamais goûté à du fait maison. Je confesse que la vision  du pot d’une célèbre marque au slogan publicitaire : « nous n’avons pas les mêmes valeurs » n’a fait que me conforter dans cette sorte de dédain, à l’idée du gras contenu dans les rillettes. Je confesse que ça me rebutait.

Sauf, qu’il n’y a que les idiots qui ne changent pas d’avis d’ailleurs ça me rappelle une citation du psychiatre américain et auteur de plusieurs ouvrages Gérard JAMPOLSKY :

« Nous ne pouvons pas toujours changer le monde, mais nous pouvons changer d’idée ».

RILLETTESC’est notre ami Yo qui le premier a éveillé mon intérêt, en me racontant avoir goûté a des rillettes venant du Mans et faites par la mère d’un de ses collègues qui poursuit-il, ont tellement plu à Suzy qu’elle a confectionné quelques pots.

Passe quelques jours et voici qu’un pot atterrit dans ma cuisine. J’ouvre, je tartine et goûte…un appel à Suzy, avec un :  » tu me refiles ta recette ? »

rillettes3Une poignée de nuits et de jours, plus tard, après l’effort, me voici  à la tête de plusieurs pots de rillettes. A l’heure où je vous parle, les apéros d’été étant passés par là, il doit rester, à tout casser, deux pots survivants.

De quoi remplir une quinzaine de pots entre 250 g et 300 g : 350 g de couenne de porc – 1,800 Kg de poitrine fraîche – 2,200 kg demi longe – 2 cubes de bouillons ail-persil – 2 échalotes piquées chacune de 2 clous de girofle (soit 4 clous de girofle au total) – 30 g de sel au piment d’espelette – 15  g de piment d’espelette

RILLETTES1PATE5Déposer dans une compresse : 1 bouquet de thym citronné frais – une dizaine de baies de geneviève- 1 càcafé de baies roses et 1 càcafé de poivre de Sichuan –PATE6Découper la viande en gros cubes. La rincer puis la mettre dans un fait tout avec l’ensemble des épices et herbes – Couvrir d’eau, les viandes doivent être intégralement recouvertes.

Mettre à confire à feu doux entre 2 H 30 à 3 H, il m’a fallu juste 2 H 30, ça dépendra de la qualité de la viande. La viande doit s’effilocher sans effort, juste avec deux fourchettes.PATE9A l’issue du temps de cuisson, mettre une passoire au dessus d’un saladier et récupérer les viandes, jeter la couenne et effilocher à la main ou à l’aide d’un couteau les viandes.

Remplir les bocaux jusqu’à 2 cm du bord de viande. Verser le liquide qu’on aura filtré sur les 2 cm restants du bocal. Fermer le bocal.

Mettre à stériliser, en couvrant les bocaux d’eau, les pots doivent totalement être totalement immergés, 20 cm d’eau  au dessus des pots. Caler les pots avec de vieux chiffons et les lester avec des galets pour éviter qu’ils ne s’entrechoquent. Remplir le stérilisateur d’eau du robinet.

Mettre à stériliser compter 1 H 30 avec un démarrage à l’eau froide.

PS : En règle générale on compte 20 g de sel par kg de viande, j’ai volontairement réduit la quantité de sel. Le sel est un conservateur et comme je savais que je n’allais pas garder mes pots durant des années, comme les cubes de bouillon sont salés…et puis vous le savez trop de sel nuit à la santé.

En résumé si vous allez consommer vos rillettes dans l’année mon salage ira parfaitement mais si vos bocaux vont vieillir pendant des années, là il faudra un peu plus de sel.

Sur ces notes venant du Mans, où il n’y a pas que les courses automobiles, je lève mon verre à vos z’amours, à votre santé et à votre moral pour qu’il reste au beau fixe ! Sur cette vision « à boire avec modération », je vous souhaite à tous de passer d’excellents moments et vous dis à très vite pour un échange gourmand avec un plaisir renouvelé.

RILLETTES00

19 Réponses à RILLETTES DE PORC AU PIMENT D’ESPELETTE, COMME CELLES DU MANS, IMITATION MAISON

  1. Segida dit :

    Vos rillettes me donnent l’eau à la bouche, très belle recette très bien illustrée.
    Laurence

  2. Louise dit :

    Bonjour,

    Je viens de réaliser la cuisson du porc pour les rillettes. Je voudrais savoir si lors de l’effilochage de la viande on met aussi tout le gras et la couenne. J’ai peur que ce ne soit très gras si je mets tout. Merci pour votre réponse

    • Véb dit :

      Bonsoir Louise
      On jette la barde mais on garde le reste des viandes. Ne laissez que la moitié de la couenne, comme cela vos rillettes seront allégées, mais ne les enlevez pas complétement sinon vos rillettes seront sèches. Merci pour intérêt et bonne continuation.

  3. Amélie dit :

    Les rillettes maison, on adore, et quand j’en fais c’est pour ravitailler toute la famille. Rien à voir avec ce que l’on achète !
    Bisous quasi en hiver, chauffage rallumé, pellets rentrés, et neige annoncée sur les hauteurs…Grrrrrr….les tomates, aubergines et piments de mon jardinier se caillent..et auront du mal à murir !

  4. cathdragon dit :

    ben moi aussi j’évite soigneusement les rillettes mais franchement là tu me tentes ! bisous cath

  5. jeanne dit :

    Coucou ma chère Véronique ! Voici encore une excellentissime recette !!!!! Comme toi, je n’aime pas tout ce gras dans les rillettes mais tu nous offres tout autre chose !!!!! Du porc haché juste ce qu’il faut, des épices, des herbes et ton savoir-faire, de quoi rendre jaloux les charcutiers même les plus exigeants hi, hi, hi !!!!! Je connais un amateur, qui finirait le pot le jour même hi, hi, hi !!!! Merci beaucoup, je suis admirative une fois de plus ! Gros bisous et belle soirée. Jeanne

  6. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Je profite de ma pause pour venir te faire un coucou et te féliciter pour cette superbe réalisation … J’adore les rillettes et ne manque jamais d’en acheter quand l’occasion se présente mais en lisant ta recette j’ai la certitude de ne jamais me lancer dans ce qui me semble être une entreprise insurmontable pour le piètre cuisinier que je suis face à la brillante cuisinière de leyre …

    Un tout grand bravo et mille mercis, tu es formidable, épatante, et tout et tout … !!
    Je t’envoie une grosse bise bien amicale et un joli cordon bleu bien sûr, tu le mérite tellement.
    Patrick

  7. Lili dit :

    Coucou,
    J’ai un faible pour les rillettes,papounet itou.
    Mais les faire,c’est une autre histoire car je ne suis pas une passionnée comme
    vous, cuisinière hors du commun.!!!!
    J’aime faire la cuisine mais cool,cool, et en lisant cette recette je me sens
    fatiguée,mais fatiguée hi! hi! hi! et je ne peux que la lire,regarder les photos
    de tous les ingrédients et le résultat de tant de travail ( nuits et jours )
    Et pour conclure BRAVO! infatigable VEB !!!!
    Ha! quand la passion vous tient !!!!!!
    Très grosse bise amicale gentille et talentueuse Veb pour vous et votre maisonnée
    Et très bonne fin de semaine
    Lili

  8. QUELLE MERVEILLE !!!!!!!!!!!!!!!!

    MAZEL TOV MA FILLE !

    JA DO RE JE SURKIFFFFFFF LES RILLETTES !
    avec du pain du vin et des cornichons bien sûr : what else ?

  9. Mamé09 dit :

    Voyons voir ce que m’a préparé ma copinaute Véb !

    Une rillette et pourquoi pas ? Hum …sur un bon pain de campagne j’en rêve déjà !
    Bisous Mamé

  10. Méli dit :

    J’adore les rillettes, et c’est vrai que c’est souvent gras. Mais j’imagine que les tiennes doivent être une petite « tuerie »!
    Après on peut varier, et faire des rillettes de poulet, de lapin, c’est délicieux également.
    Très bonne soirée!!!

  11. Elles sont bien bonnes les rillettes maison avec du porc fermier surtout car le goût s’en ressent vraiment je t’assure ! J’en fais de temps en temps, quand j’ai encore un peu de temps… parmi nos balades. Sinon traiteur fermier de Bretagne.
    J’en fais également au canard c’est divin.
    Bonne fin de journée, bise amicale

  12. la nonna dit :

    zou je note celle ci aussi, parce que nous adorons les rillettes ,, bisosu et merci merci

  13. chacha dit :

    je garde ta recette parce que les gourmands que nous sommes se régalerons de cette rillette maison. Bon ceci dit promis je le ferais après mes analyses de sang que je repousse chaque jour sachant que je n’ai pas été sage lol.
    BON sinon la gourmande que je suis viens d’acheter un moule à tablette de chocolat pour mes petits pechers gourmand. Bon je file chercher la grande au collège. Bises

  14. Brigitte dit :

    Oh! Merci ma Véb pour ce fabuleux partage!
    Tu sais quoi? Ma fille les adore ainsi que d’autres personnes de la famille; du coup j’adopte ta recette; ce sera des pots à offrir pour les fêtes de fin d’année!
    Merci et gros bisous

  15. Nelly dit :

    Monsieur et Arthur ont fait honneur au pot de rillettes en quelques jours seulement ! Chaque soir, père et fils, en ont savouré un peu sur du pain ! Merci pour ce présent qui a été très apprécié ! J’y ai goûté aussi, même si les rillettes, ce n’est pas mon truc, et je dois reconnaître que je comprends bien pourquoi le pot n’a pas fait long feu ! C’est délicieux !

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :