GAUFRE AU PAMPLEMOUSSE MI-AMER DE MR Christophe MICHALAK

gauffre000On remise chapeau et cotillon jusqu’à la fin de cette année. On quitte le mode « fêtes » qu’on remplace par un quotidien « festif », pour cela ami lecteur, met en marche…gauffre5la symphonie d’un dimanche à la campagne, de l’herbe verte à perte de vue (merci la pluie) des grenouilles croassant d’aise, un livre qui attend juste qu’on le dévore.gauffre0Une odeur de bûches qui se consument dans  un vieux poêle, des châtaignes qui grillent, un café à la mode ch’timi qui coule, et Cali qui s’interroge « c’est quand le bonheur ? »…  gauffre00Je répondrais comme notre Président : « le bonheur c’est maintenant ! ». Alors pour marquer cette journée du sceau d’un dimanche pluvieux-heureux,  j’ai ouvert son livre, 10 minutes de préparation et voici qu’émane du vieux gaufrier des odeurs déclencheurs d’émotions olfactives oubliées….celles au bon goût de l’enfance. Dans l’introduction de son livre, Mr MICHALAK écrit qu’à 15 ans il avait compris une chose  « qu’on pouvait donner beaucoup de bonheur avec peu de choses ».  OBJECTIF ATTEINT  !gauffre6Les gaufres ce n’est pas une recette difficile, ni sophistiquée, chacun a la sienne mais ce serait dommage de passer à coté de celle-ci, magnifiée par le zeste de pamplemousse qui va infuser dans le lait ce qui rend ce dessert simple, juste savoureux d’ailleurs comme le dit Léonard de Vinci  :

« La simplicité est la sophistication suprême ».

Saupoudrées de sucre glace, elles sont divines ces gaufres que l’introduction de blancs d’oeufs battus en neige a rendu légères, légères…

gauffre5Pour 4 amateurs d’émotions enfouies : 165 g (16,5 cl) de lait entier – 135 g de beurre – 155 g de farine T55 – 15 g de sucre semoule – 75 g de blancs d’oeufs (3 blancs) – 1 pincée de sel – zeste d’un pamplemousse – 3 cl (30 g) de camparigauffreDans une casserole verser le lait, le zeste de pamplemousse et le beurre.

Laisser atteindre 50° (le lait frémit) et là verser en trois fois la farine préalablement tamisée. Remuer à l’aide d’un fouet,  jusqu’à ce que la pâte soit homogène. Verser le campari. Mélanger.

Montez les blancs en neige en ajoutant le sucre petit à petit. Incorporez délicatement les blancs montés à la préparation précédente.

Versez la pâte avec une cuillère à soupe dans un moule à gaufre beurré et laissez cuire jusqu’à ce que les gaufres prennent une couleur dorée ou caramel clair.

PS : J’ai utilisé un pamplemousse rose de Floride, et pour ceux qui se poserait la question par quoi remplacer le campari, boisson apéritive italienne au goût d’orange, par de l’eau de fleur d’oranger, du cognac, de la vanille…

Source : Christophe MICHALAK dans « Les desserts me font craquer ». Je l’avais acheté à sa sortie et puis je l’ai tellement bien rangé que je viens juste de le retrouver. J’ai aimé ce livre pour lequel il faut avouer une chose, ce gars beau, doué, talentueux est MODESTE ! Pas le melon pour un sou je ne connais pas beaucoup de ses confrères qui auraient consacré quasiment tout l’ouvrage à ses pairs qui l’ont inspiré…c’est franchement rare !

Sur ces notes d’émotions gustatives, et la vision d’un gentil coquelicot mesdames, gentil coquelicot Messieurs, je vous souhaite à tous de passer un excellent dimanche. A très vite pour un nouvel échange gourmand !coquelicot

12 Réponses à GAUFRE AU PAMPLEMOUSSE MI-AMER DE MR Christophe MICHALAK

  1. […] d’un gaufrier en forme de cœur… Faut que je vous le confesse, je ne suis pas une fan de gaufre, ce truc un peu insipide qu’on achète aux abords de plage des fois caoutchouteux et […]

  2. jeanne dit :

    Tu as raison ma chère Véronique, les gaufres ont toujours le goût de l’enfance et les tiennes sont vraiment irrésistibles avec ce parfum de pamplemousse et Campari, je suis vraiment tentée de les préparer !!!! Le bonheur, c’est aussi simple que de déguster des gaufres entre complices, tu as raison et même ta petite chanson sur les coquelicots est pleine de tendresse !!!! Merci beaucoup pour ce délicieux moment, gros bisous et douce nuit. Jeanne

  3. Lili dit :

    Tout est beau tout est bon !
    Le tour de la bouche auréolée de sucre après avoir dégusté une gaufre !!!!
    Belle vision de gourmandise
    Mais voilà j’ai voulu essayer il y a pas mal de temps en faire moi même
    ratage complet et…depuis je ne sais pas où est passé le gaufrier !!!!!!
    Par contre j’ai une poêle à châtaignes !!!!!!
    Bon tout cela est simple bon tout ce que j’aime …..La simplicité !!!!!!
    Une bise très amicale très chère Veb pour vous et votre maisonnée
    Et très bonne soirée !!!!
    Lili

  4. Voilà qui me fait très envie ! Mon gaufrier est toujours prêt à fonctionner. Tant mieux !
    Bisous, VEB
    Hélène

  5. Olala miam, je suis fan de Christophe (je l’appelle par son prénom ;-)) Et ces gaufres sont super appétissante! Je suis également fan de ton gaufrier à l’ancienne!! Toutes tes photos sont bien réconfortantes!

  6. chacha dit :

    cette recette est parfaite pour passer mes blancs d’oeufs que j’ai dans mon frigo. Je verrais bien aussi avec un autre agrume . Cette semaine il va falloir ranger les décorations de Noël pour reprendre un doux rythme d’hiver. Le livre que tu proposes m’a l’air bien sympathique il faudra que je vois à la bibliothèque s’il y est. BOn je file préparer ma galette de midi, je vais faire la recette toute simple de fou de patisserie parce que vois tu maintenant j’ai l’ordre de tester les recettes de livres que j’achètes. BOnne journée

  7. Bonjour Veb,

    Ce qu’ il y a de bien avec tes petits mots, c’ est qu’ ils sont si poétiques, que je les lis systématiquement, ils me font rêver,sourire ou saliver…. quelle que soit la recette !
    Celui-ci me plait beaucoup, et je crois que je vais essayer ta recette cet aprem, ma fille adooore les gaufres, et je note le titre du livre !
    Bises et bon dimanche
    Isabelle

  8. de bien belles associations de saveurs moi qui aime tant le pamplemousse
    de jolies photos appétissantes
    une année 2014 qui commence bien
    pour toi
    pour moi
    des coquelicots que JA DO RE !
    des marrons grillés sur le poëlle
    hum ! il fait bon vivre par ici
    notre cuisinière de Leyre a inventé la vie qui va avec le gout du BON

    bon dimanche
    à ma pote de Bordeaux

  9. Tout ce que j’aime…la simplicité,les émotions,le bonheur tout simplement..
    Et pour couronner tout ça ,des parfums,des sensations…
    Que 2014 t’apporte une pluie de petits plaisirs,de surprises ,de la sereinité,puissions nous avoir le plaisir de partager encore et encore dans la bonne humeur et l’amitié et bien sûr une très bonne santé!
    Merci et très bon dimanche!

  10. Patrick dit :

    Coucou Veb,

    Il m’est arrivé plusieurs fois d’écrire sur mon blog qu’on trouve souvent son bonheur dans la simplicité et tu nous en donne ici une preuve flagrante avec ces gaufres délicieusement parfumées.
    Déguster des gaufres c’est un un moment privilégié, c’est chaleureux, c’est réconfortant, c’est cent pour cent bien-être … J’adore.

    Merci Veb et bravo, tu es formidable!
    Bise bien amicale
    Patrick

  11. Voilà bien de la légèreté qui me tente beaucoup !
    Il n’y a pas plus dure que de simplifier les choses …
    Heureusement en cuisine, cela parait bien plus simple et possible 😉
    Des bises légères et gourmandes ma Véb !
    Sandy

  12. Brigitte dit :

    C’est original cette recette: du campari et du pamplemousse dans de la pâte à gaufre!
    En tout cas, elles sont superbes et j’ai bien envie de croquer dedans!
    Voilà bien longtemps que j’ai mangé ce genre de pâtisserie!
    Merci pour ce délicieux partage ma chère Véb. J’en ai l’eau à la bouche maintenant;)
    Bises et bon dimanche

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

%d blogueurs aiment cette page :