PANNA COTTA AUX BONBONS A LA REGLISSE MERCI MR HALLYDAY

Je ne suis absolument pas une fada de bonbons mais comme pour les règles grammaticales, à une ou deux exceptions près. J’aime la réglisse sous toutes ses formes : les tablettes Zan, les bois doux…humm….et les carambars...trop bons. On m’avait offert un paquet de bonbons à la réglisse, je n’avais pas voulu succomber à leur charme en les machouillant seule dans mon coin, je m’étais dite qu’une petite pana cotta qui fleurerait bon le goût de la réglisse ferait un bon dessert dominical et que si, j’augmentais mes quantités, j’en ramènerai aux collègues pour le lundi midi. Ah la réglisse ! J’en achetais souvent à la sortie de l’école et l’adolescente que j’étais, concourait avec ses boutonneux de copains, à la langue la plus « noire »….Souvenirs, souvenirs, et oui (je saute du coq à l’âne) et oui, Il restera dans nos coeurs…Qu’on l’aime un peu, beaucoup ou pas du tout, force est de constater l’immense aura dont il bénéficie.  Il a avec ses fêlures touché toutes les classes sociales pour avoir assisté à quelques concerts, son public est le plus hétéroclite jamais réuni, dans un même espace musical. Avec son regard d’homme tourmenté, il nous a atteint, avec sa voix il nous a séduit, avec son talent il a illuminé toutes les scènes par lesquelles il est passé, par sa gentillesse dite légendaire, il a conquis les plus réfractaires et cette modestie qui disait tout de cet être hors norme, intuitif, passionné, perfectionniste. Quand je vois ce déferlement sur les réseaux sociaux, journaux, radios…tout « ses amis » vrais ou nouveaux, il continue de déchainer les passions…D’ailleurs ce qui va se passer demain, c’est du jamais vu depuis le 1er juin 1885 !!! Depuis la mort de Victor HUGO où pour accompagner sa dépouille il y eut 2 millions de personnes, et à qui il fallu huit heures, entre l’Arc de triomphe et le Panthéon !!! Quelle affluence pour Johnny jusqu’à l’église de la Madeleine ? Des bikers venus des quatre coins du monde, ses musiciens seuls sur scène, que d’émotions en perspective, une sortie à la mesure du rocker exceptionnel qu’il a été !

Je dédicace modestement, à ma place celle d’une amoureuse de la musique. Car la musique embellit la vie, elle la colore, elle nous cajole quand on a bobo et nous rend guilleret, comme ça, sans raison juste en se laissant bercer par les sons qu’on apprécie. Je dédicace donc cet article à tous ceux qui comme moi aiment l’immense artiste qu’il a été. Immortel il sera, car il vivra en nous à travers l’énorme patrimoine musical qu’il nous laisse pour panser notre nostalgie… jusqu »au (notre) »‘ jour viendra ».  Il aura réussi l’exploit de rassembler la droite et la gauche en un concert de louanges…du jamais vu, vraiment ! MERCI MONSIEUR HALLYDAY, pour tout !

Bon, j’arrête ma diatribe et vous confie non pas la recette du bonheur, je ne l’ai pas encore apprivoisée, mais celle d’une panna cotta la plus fastoche de la terre :

  1. Pour une douzaine de contenants en fonction de leur capacité :

  2. 50 cl de lait entier – 20 cl de crème liquide entière

  3. 220 g de  bonbons à la réglisse

  4. Quatre feuilles de gélatine de 2 g chacune ou 8 g d’agar agar

  5. Dans une casserole, verser la crème, le lait et les bonbons à fondre tranquillement

  6. C’est ce qui m’a le plus causé problème, mes bonbons j’ai trouvé le temps loooooong. J’ai donc une fois les bonbons ramollis, mixé à l’aide d’un pied plongeant. Pour activer la dissolution de mes bonbons un brin gélatineux. Il vaut mieux opter pour des bâtons de réglisse durs.

  7. Déposer les feuilles de gélatine dans un bol rempli d’eau froide.

  8. Essorer les feuilles et les mettre dans le liquide chaud.

  9. Dès la première ébullition. Retirer du feu et verser dans de jolies coupettes. Déguster au moins après un passage de 3 heures au frais.

PS : Le goût de la réglisse est vraiment présent dans cette panna cotta. Si vous n’aimez pas il suffit de remplacer par ces bonbons qui ont votre préférence, haribo, fraises tagada, menthe….

J’ai concassé un oréo par verrine, mais franchement ça ne rajoute rien. Je ne sais pas vous, je trouve ce biscuit fadasse.

On pense aux collègues

Sur ces notes « toute la musique que j’aime », et sur une vision « on a tous quelque chose en nous…. », je vous souhaite à tous qui me faites le plaisir de lire mes bafouilles, de la douceur, de l’amour face au tumulte et à la fragilité de la vie. Prenez bien soin de vous les amis car vous le valez bien et à très vite  pour un nouvel échange gourmand.

3 Réponses à PANNA COTTA AUX BONBONS A LA REGLISSE MERCI MR HALLYDAY

  1. missfujii dit :

    Je ne veux pas dire que Johnny ne mérite pas un hommage… mais on prévoit 500 000 personnes sur les Champs Elysées, mais lorsqu’il s’agit de défendre les droits du travail, personne ne se déplace, le gouvernement et entrain de remettre en question le SMIC… Les gens on des priorités qui me dépassent !!!

  2. Passion dit :

    Noir c’est noir , la réglisse !!! (sourire)
    Je ne suis pas fan comme on l’entend, mais j’aime et je me souviens avec tendresse et délice…! pour l’une et l’autre…. des ces moments fabuleux!
    De l’enfance à aujourd’hui, du rouleau que n’en finit pas, à cette musique qui m’ébranle, bref aujourd’hui j’aime lire ton article qui parle si bien de lui, en machouillant la pâte noire, mais loin d’être seule dans ton coin, nous sommes des millions réunis pour lui dire qu’on l’aime!
    Bisous Veb

Vous lire est toujours un plaisir, ça blooste, revigore...

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :